OXI : Le NON doit l’emporter, pour la Grèce et pour l’Europe !

Il est indispensable que le NON l’emporte, si possible avec un écart significatif. Petits arguments pour comprendre.