Le vrai visage de Marie-Neige Sardin

facebook twitter google tumblr reddit pinterest email

Il y a des jours comme ça où on ne comprend plus rien. On a beau tourner et retourner les choses dans tous les sens, se gratter le crâne jusqu’au cortex, tenter de rentrer dans la tête des gens, on ne comprend pas. Mais que se passe t-il dans la caboche de nos amis journalistes ? Auraient-ils perdu le  goût pour l’investigation ou sont-ils devenu fainéants tout simplement ? Ce sont les quelques questions qui nous ont traversé l’esprit, lorsque le 25 septembre nous sommes tombés sur ce portrait réalisé par l’émission sept à huit (TF1) de… Marie Neige Sardin.

Horreur et damnation ! Souvenez vous, il y a quelques mois nous avions sorti un article critique sur un reportage qui s’intitulait très sobrement « l’échec du multiculturalisme en France ». Fait par la chaîne  américaine CBN, mélange de clichés xénophobes, de manipulation d’images et ne donnant la parole qu’à des intervenants adeptes de la thèse du « choc des civilisations » (notamment Philippe Vardon, membre du bureau exécutif du Bloc Identitaire), ce document s’ouvrait sur le portrait d’une commerçante du Bourget… Marie Neige Sardin ! Présentée comme une résistante sur un territoire conquis par les trafico-islamistes, Marie Neige Sardin était érigée en petite Jeanne d’Arc du Bourget, dernier rempart de la sauvegarde de la culture occidentale. L’article que nous avions écrit était une critique de ce reportage et ne consacrait que deux lignes à cette commerçante Bourgetine.  Il faut croire que c’était deux lignes de trop puisque il y eut de nombreuses réactions pour défendre la véracité des propos de cette dame.

Le Poisson Rouge étant un animal curieux par nature, nous avons donc décidé d’aller nous renseigner sur le terrain. Direction le Bourget pour un petit reportage sur un jeune du quartier impliqué dans la vie culturelle de sa ville. À noter qu’après une première censure de Youtube , qui semble faire plaisir à Madame Sardin, ce qui parait bizarre pour une dame défendant la liberté d’expression (ceci dit, à voir son activisme sur internet à défendre la réalité des propos du reportage de CBN, on est pas si étonné que ça), nous avons légèrement modifié notre reportage tout en gardant le fond du contenu.

Un manque de prudence

Il faut noter en premier lieu un manque total de prudence ou d’objectivité de la part des journalistes vis-à-vis de l’histoire de cette dame. Sur la vingtaine d’agressions dont aurait été victime Madame Sardin, aucune n’a débouché sur des condamnations. La seule condamnation effective à ce jour est celle de… Marie Neige Sardin elle-même, condamnée  pour injure raciste à 500 euros d’amende. Et pourtant les journalistes ne semblent pas vouloir se poser de questions.

Prenons l’exemple de l’une d’entre elles. Madame Sardin dit avoir était agressé dans sa boutique, le 11 avril 2007,  par deux individus, puis ligotée par du ruban adhésif telle une « momie » l’empêchant ainsi de se mouvoir librement. L’enquête de police va pourtant mettre en évidence de nombreuses questions : d’une part il n’y a pas eu d’effraction car Madame Sardin qui a pourtant dû dépenser une certaine somme d’argent pour une porte blindée, ne l’avait pas fermée dans un souci de ventilation. D’autre part, les individus qui l’auraient agressée n’ont pas pensé à prendre de l’argent et se sont rabattus sur quelques jeux à gratter. Enfin, l’élément le plus troublant porte sur les images de vidéo surveillance de la boutique. Les enquêteurs ont pu constater « que les images visionnées montraient Madame Sardin très faiblement entravée de ruban adhésif translucide, circulant librement dans sa boutique sans chercher manifestement à se défaire des quelques liens susceptibles de la gêner, et loin de ressembler à une momie » en ajoutant qu’« elle ne fournissait aucune explication raisonnable quant aux images extraites de l’enregistrement de la vidéo surveillance ». Sans vouloir affirmer ce qui est vrai ou ce qui ne l’est pas, on est en droit de se poser des questions sur les propos de Madame Sardin et de s’armer de prudence. Pourtant nos investigateurs ne semblent pas vouloir émettre ces mêmes réserves.

L’absence de vérification

Un deuxième point en défaveur de nos amis journalistes est le fait qu’aucune investigation sérieuse n’a été faite en ce qui concerne le Bourget. Sans prétendre vous révéler une vérité absolue par notre reportage vidéo : « Enquête au Bourget : une réponse à CBN« , nous avons voulu simplement comparer  les propos de Madame Sardin avec la réalité du terrain. Et normalement c’est ce qu’aurait dû faire n’importe quel journaliste. Par exemple, dans un article consacré au livre de Marie Neige Sardin, publié sur le site France soir.fr, l’auteur écrit : « Autour d’elle, Le Bourget s’est vidé de ses commerces ». Voila une affirmation lancée sans aucune recherche à l’appui ,et il suffit de se balader au Bourget pour se rendre compte qu’il y a pléthore de commerces, un grand marché familial en plein milieu du centre ville. Bref on est loin, mais très loin du tableau dépeint par Madame Sardin et la meute de journalistes qui ne connaissent visiblement rien aux banlieues à part ce qu’en dit le JT de TF1.

Ses liens avec l’extrême droite

Le problème avec la belle, c’est qu’elle sait y faire en matière médiatique. De très nombreux journalistes peu scrupuleux se sont ainsi emparés ces derniers temps de son « cas ». Présentée généralement comme une « résistante », France-soir, TF1, Valeurs Actuelles et Europe1 (pour ne citer qu’eux), ont relayé sans vérification les anecdotes racontées par la libraire dans le cadre de la promotion de son livre. Accréditant sans aucun recul les thèses farfelues de MNS, ils se sont fait l’écho d’une réelle propagande islamophobe. Point culminant de cette mascarade, Harry Roselmack présentant dans son émission du 25 Septembre, le sourire aux lèvres, le livre intitulé « Celle qui dit non ». Mais regardons-y de plus près.

Ce torchon, appelons-le comme ça, est publié aux éditions de l’Oeuvre. Partenaire incontestée des milieux catholiques et orthodoxes intégristes, cette maison d’édition est bien connue pour sa politique définitivement réactionnaire sous l’égide de son directeur et fondateur, Victor Loupan, intervenant régulier sur Radio Courtoisie. Marie-neige Sardin serait-elle d’extrême droite ? A cette question posée par T. Maizière (TF1), elle botte en touche et affirme qu’elle ne veut être récupérée par personne. Pourtant, sur son propre blog, elle expliquait récemment ceci, au sujet de son ascension médiatique : « Sur le net, les tout premiers (à me soutenir ndlr) furent Riposte Laïque, Fdesouche, Agoravox, Novopress, Médiasfrancelibre et enfin Jean Robin (…). Ils sont tous importants à mes yeux et chers à mon cœur. » Aveu incroyable de sa part, « celle qui dit non » semble bien en fait dire oui à une frange particulièrement radicale de l’extrême droite française. Les tristements célèbres Fdesouche, Riposte Laïque et Novopress (organe de communication du bloc identitaire), n’ont plus rien à prouver en matière de xénophobie et de propagande extrémiste. Mais voyez-vous, même le FN affirme aujourd’hui n’être plus de ce bord, donc plus rien ne devrait nous étonner…

Lorsqu’on s’attarde un peu sur son blog (comprenons un peu plus que la meute de journaleux avides de faits divers sans recoupements), on découvre avec stupeur l’envers du décor qui semble agiter cette fille de militaire. Un discours islamophobe omniprésent lui revient, mis à part ces derniers mois, puisque, en pleine promo pour son livre, il ne fait pas bon invectiver comme au bon vieux temps les « singes de son quartier ». Notons ici qu’elle détourne une magnifique chanson anarchiste de Brel pour en faire un brûlot contre les bandes sous entendues islamisées. Mais laissons la place aux preuves… Florilège de choses vues sur son blog :

Nous apprécierons ici son talent évident pour la poésie

Qui a dit que Marie-Neige était islamophobe ? Vidéo youtube mise en ligne par elle même, sous son pseudo.

Liens utiles :

facebook twitter google tumblr reddit pinterest email

97 commentaires sur “Le vrai visage de Marie-Neige Sardin

  • Bandes de gros c*** ! allez la voir au lieu d’écrire un article débordant de stupidités !

    Répondre
  • C’est ce qu’on voulait faire lors de notre passage au Bourget pour le reportage. Mais la librairie était fermée. En même temps,Madame Sardin s’est déjà pas mal répandue sur internet, donc son témoignage n’aurait pas été d’une grande utilité pour notre enquête. En ce qui concerne la stupidité, votre commentaire en est l’exemple parfait, tant sur la forme que sur le fond.

    Répondre
  • Le témoignage de Marie-Neige est essentiel,
    Que vous le vouliez ou non, l’arrivée de dizaines de millions d’africains en quelques décennies a considérablement changé le quotidien des français, ça va empirer dans les années à venir, il y aura ceux qui l’accepteront et ceux qui le refuseront.
    Je refuse que mes futurs enfants n’aient comme alternative culturelle que des cours de Djembé ou de break dance.

    Répondre
  • ah c’est l’extrème gauche qui cherche a surfer sur le nom de marie neige pour se faire de l’audiance pas certaine que se soit la meilleure façon d’y parvenir car rien qu’avec cet article elle va en palper la marie des dommages et intérets. Merci pour elle les gas de la marine !

    Répondre
  • Va falloir nous expliquer pourquoi, je suis curieux de découvrir tes connaissances en droit.

    Répondre
  • A chacun ses surprises, très cher John, d’ailleurs qui connait le poisson rouge:))

    Répondre
  • Wahouhhhh
    Les gars, chapeau!
    Si d’ici la fin de la semaine, vous n’êtes pas embauchés chez rue89, y aura soucis!!!
    Sans déconner, du grand journalisme de propagande
    Donc quid du viol collectif constaté par les flics et le médecin légiste ou de nombreuses agressions devant témoins?
    Tout ça, à la trappe
    Ce ne sont que des faits après tout! on est en France, le journaleux français s’en fout des faits.
    En revanche, vos ressentis ou les critiques de Mme Sardin, alors là, Banco, un magnifique reportage que les services de propagande nazis vous envieraient.
    Guignols

    Signé un travailleur social qui travaille tous les jours auprès de femmes maltraitées, arabes, noires, blanches, asiatiques ou autres

    Répondre
  • Donc si tu as lu l’article, tu as du te rendre compte que nous étions beaucoup moins affirmatif que toi. En aucune manière nous n’affirmons que nous détenons la vérité sur les faits rapportés pas MNS ou le discours qu’elle tient. Par contre nous nous permettons de soulever certains éléments troublants quant à son histoire ou à ses propos.

    @vuzelor : Mais vous ma chère ! Et c’est le principal.

    Répondre
  • Non, nous on passe juste par là histoire de voir comment les braves gas comme vous sont capables de cracher sur une femme qui pourrait être leur mère et comme on les croise souvent en vrai ces mecs là on se dit qu’entre ce qu’ils nous racontent et ce qu’ils écrivent ben on a bien raison de les larguer

    Répondre
  • Et alors, un journaliste ou un enquêteur ne se doit il pas d’être impartial et non exhaustif?
    Pourquoi ne pointer que des points « troubles » en ne parlant pas de ce qui est vérifiable?
    Vous mettez une photo d’un rapport de police, et ce que je me permets de le remettre en cause?
    Non! car ce qui m’intéresse, c’est la vérité!
    Vous dénoncez son islamophobie, est ce que vous dénoncez aussi la mécréantophobie ou kouffarophobie écrite à de multiples reprises dans le coran ou sur des sites musulmans « modérés »?
    Moi, je suis éduc, et j’ai pris le temps de lire le coran, d’aller sur des sites comme celui de la mosquée d’evry, la plus grande de France. Lisez bien la présentation de l’islam et vous comprendrez pourquoi, moi, je suis islamoréaliste.

    Répondre
  • islamoréaliste ? tu veux dire ignorant !

    La question n’est pas de savoir si l’islam est bon ou mauvais. L’islam est une religion comme une autre. Les problèmes qui existent dans ces quartiers ne sont pas liés à l’islam, mais à l’injustice sociale.

    Ce sont les religions et les religieux (chrétiens, juifs, musulmans, bouddhistes, taoiste, paiens, et toutes les autres merdes qui existent) en général qui utilisent les pauvres pour accroitre leurs pouvoirs.

    Au lieu de vous poser les vrais questions, vous crachez votre rage contre les étrangers ou les français d’origine étrangère. Vous êtes des violents, amateurs de rattonades et d’autocollants apaches anti-minarets.

    Répondre
    • « …Ce sont les religions et les religieux (chrétiens, juifs, musulmans, bouddhistes, taoiste, paiens, et toutes les autres merdes qui existent) en général qui utilisent les pauvres pour accroitre leurs pouvoirs… »

      Faut croire que les musulmans aiment ça être sous le pouvoir de leurs religieux à l’ inverse des non musulmans…. non, c’ est trop gros et ça ne passe pas, tu fais juste un amalgame pour faire couleur locale français,malheureusement que je sache. historiquement, les musulmans n’ ont JAMAIS faits de révolutions pour des raisons sociales contre des maitres musulmans qui les opprimaient et ne crééent que la misère dans leurs pays ce qui les a poussé à émigrer. Et ce ne sont pas les Imams, les mosquées ou les zaouias qui sont connus pour leur « militantisme sociale »…. C’ est juste un baratin opportuniste parceque tu sais que ce genre de référence résonne bien aux oreilles des français non musulmans.

      Répondre
      • Short, sweet, to the point, FRtcEexa-Ely as information should be!

      • You can certainly see your expertise in the work you write. The sector hopes for more passionate writers like you who are not afraid to mention how they believe. Always go after your heart.

    • Non justement et c’ est là que réside l’ escroquerie mensongère des musulmans: L’ ISLAM N’ EST SIMPLEMENT PAS UNE RELIGION C’ EST UNE IDÉOLOGIE POLITIQUE TOTALITAIRE, le volet religieux de l’ islam est acessoire. Une vraie religion est purement spirituelle et, à l’ inverse de l’ islam ne donne aucune part à la déshumanisation et à la démonisation des êtres humains qui ne sont pas musulmans, alors qu’ une grande partie des textes dits « sacrés » de l’ islam n’ est faite que d’ appels au meurtre ou de mise en esclavage ou en accolant des étiquettes racistes de sous hommmes aux non musulmans. Les hadiths sont édifiantes à cet égard. Et si vous croyez qu’ en parsemant votre discour du mot « ignorant », vous allez avoir dialectement le dessus, vous vous trompez lourdement, puisque une haine salutaire anti totalitariste de l’ islam s’ étend lentement, inexorablement sur toute la planète, VOS ACTES PARLENT PLUS FORTS QUE VOS PAROLES DE TAQQYISTES. Vous êtes éxécrés à travers le monde entier par d’ innombrables cultures non musulmanes. Ce qui a fait la force de l’ islam durant les premiers 4-5 siècle de l’ islam est aujourd’ hui entrain de le couler à pic car nous sommes au 21ème siècle et non au 7ème siècle. Vous êtes tellement accablé d’ arrièration mentale que vous en êtes réduits à assassiner les musulmans qui quittent l’ islam, ce qui indique clairement que vous n’ avez aucun mérites philosophiques ou intellectuel dans votre idéologie-politique-islam qui soient suffisamment BONS pou séduisant pour garder musulmans de plus en plus de musulmans. En plus d’ être obscène et criminel, c’ est pathétique: un comportement de désespérés, acculés le dos au mur.

      Répondre
      • Wow, my thoughts (living as I do near Chicago) were that cities in Vermont have such mild police blotters?? Wandering dogs and a handful of problem bersivoha?It depends on where you're coming from how the police blotters look.

      • In general, women gymnasts train so hard that it delays puberty and leads to a lot of other health issues. Someone like Debi Thomas is a great rarity nowadays – a woman’s gymnast who is actually a woman and not an overgrown girl.I have a big man-crush on Bela Karolyi. “Too bad they cheated, but good job.” HAHAHAHAHAHA!

  • C’est quoi votre logique?
    Vous êtes capable de dénoncer l’islamophobie d’une personne mais il ne faut pas chercher à comprendre pourquoi en remettant en cause cette « religion »?
    Vous êtes contre le blasphème alors?
    Putain les mecs, aterrissez

    as tu été voir ce lien?
    http://www.mosquee-evry.fr/modules/pages/index.php?pagenum=5
    si ça ne titille pas…
    donc je parle de faits
    trouve moi l’équivalent chez les autres religions

    Répondre
  • Ma logique c’est que je parle politique.

    L’islam est une religion. Et l’islamophobie n’est pas une idée politique ou une opinion, c’est la haine.

    Nous dénonçons les haineux de tous les bords. Nous refusons l’intolérance et le racisme.

    Répondre
  • Je suis allé voir le lien, il me titille au sens où c’est un discours religieux, mais je ne vois rien de choquant.
    Il y a la même chose ailleurs !!! c’est à toi d’atterir, et de sortir de ta sphere idéologique fermée !

    Répondre
  • Donc pour toi, lorsque la plus grande mosquée de France écrit ceci sur son site :
    Pour un musulman, tous les aspects de la vie, le matériel et le spirituel, la religion et l’état, sont liés, car tout appartient à Dieu, et à Lui Seul. L’Islam donne des directives précises à suivre dans chaque domaine de la vie : au niveau individuel, moral, social, politique,
    économique, …

    et ceci :

    Cependant, Dieu a créé chacun d’entre eux avec des particularités physiques et mentales, et les considérer égaux en tout point serait une injustice.

    tu n’y vois aucun pb?

    Répondre
  • Hahahaha, c’est trop ridicule !!
    D’abord comprend que je suis personnellement anti-clérical et athée.

    Sur le premier paragraphe non je ne suis pas choqué. C’est l’objectif de toutes les religions d’être à la fois les maitres du spirituel et du réel.

    Ensuite, la République française elle-même ne considère pas tous ses citoyens comme « égaux en tout point » !! et tu t’offusque que des religieux pensent que l’égalité n’est pas un progrès ??

    Révise tes cours d’histoire et sache que l’égalité est une lutte sans fin !! C’est notre lutte que de considérer tous les humains comme égaux !!! Les racistes et les fascistes sont nos ennemis parce qu’ils sont les champions de l’inégalité !

    Répondre
  • L’islam a ceci de commun avec la gauche, c’est qu’ils tendent vers l’égalitarisme, les socialos sont très content d’en faire rentrer des dizaines de milliers tous les ans, ça fait des votes en plus. J’ai de plus en plus envie de me casser de ce pays pourri dans un autre qui valorise la liberté plutôt que l’égalité. Nous serons peut-être encore les bienvenus en république socialiste du Frankistan pour aller voir nos familles.

    Répondre
  • perso je suis pas socialo donc je ne me sens pas visé. Pour ce qui est de l’article, le propos n’est finalement pas si fou faut croire. D’un article qui a pour but de soulever des points d’ombre par rapport aux propos de MNS, on en arrive à débattre du bien fondé de l’Islam (et non de l’islamisme) au sein de la République. Nous des paranoïas de l’islamophobie ?

    Répondre
  • Les commentaires que vous laissez sont bien une preuve ultime de l’islamophobie des partisans de MNS. Vous stigmatisez, sans réfléchir, vous pensez connaître alors que vous ne sortez pas de vos petites vies… Je trouve édifiant les propos tenus ici à l’encontre de l’Islam.
    Vraiment, ça en dit long sur ce que pensent les néo réac fachos. Bravo, vous venez de prouver que VOUS et MNS êtes obsédés par la frousse de l’islam, et que vous n’êtes rien de moins que des anti musulmans primaires. Vive la France

    Répondre
  • Salut Poisson Rouge et merci pour cet article salutaire qui révèle le vrai visage de la bande à Mme Sardin, de ses amis de Riposte Laïque et des afficionados du FN toujours prompt a insulter les habitants des quartiers populaires et plus généralement les pauvres (pour peu qu’ils soient noires ou arabes). Cette histoire m’en rappelle une autre, résumée sur ce site http://luftmenschen.over-blog.com/article-racisme-anti-blanc-qui-sont-les-vraies-victimes-64718928.html

    Répondre
  • Dans votre article consacré à Marie-Neige Sardin vous me présentez de manière inexacte. J’interviens tous les vendredis à 7h30 sur Radio Notre Dame et jamais sur Radio Courtoisie. Notre maison est ouverte aux questions de société. Notre maison d’édition a aussi publié le livre de Jamel Khermimoun « Français et musulmans » ou le recueil « 1000 merveilles de la sagesse musulmane ». « Celle qui dit non » de Marie-Neige Sardin ne parle ni de races ni de religions, mais d’insécurité et de violence. Ce n’est pas une thèse, mais un témoignage. Voici ce qu’a écrit un lecteur sur le site Amazon.fr, cela résume bine l’esprit du livre: Ce que raconte Marie-Neige Sardin dans son livre est tout simplement inouï. Je l’ai découverte par un article du Point, mais ce qu’elle dit est beaucoup plus fort encore. Elle ne dit pas, elle raconte ce qui lui est arrivé, ce qui arrive aux gens dans beaucoup de quartiers. Sincèrement, avant d’avoir lu ce livre, je ne savais pas vraiment ce que le mot « insécurité » voulait dire. Depuis, je sais que c’est horrible! Ce livre est mieux qu’un polar, parce que c’est du vécu vrai, on le sent. La façon dont la pauvre femme raconte son viol… On a vraiment la chair de poule. Et aussi la rage au coeur devant l’impuissance des flics. Dans quel pays vivons-nous? A lire et à méditer!

    Répondre
  • Merci à Victor Loupan pour sa réponse qui remet en question l’article. Ainsi qu’aux commentaires précédents qui démontrent certains oublies (le viol par exemple). Bref, Poisson Rouge se fait de la pub sur son dos, toujours via un article débordant de stupidités (ça va, le mien l’est moins là ?) où les amalgames vont bon train. Allez la voir en boutique et retournez modifier l’article, dans le cas où vous auriez enfin compris son combat et pourquoi elle cherche à rester au Bourget. Dans le meilleur des cas, lisez ou feuilletez son livre, histoire de faire du vrai travail de journaliste. Ah, pardon… vous n’en êtes pas, à part de la propagande anarchiste.

    Répondre
  • Le problème est en fait de savoir pourquoi tout ce tapage médiatique a eu lieu autour de faits divers plus ou moins vérifiés. La seule parole de MNS ne devrait pas suffire aux journalistes pour participer à la promotion d’un personnalité comme elle. A ceux qui pensent encore que l’islamophobie n’est pas l’obsession de Mme Sardin, je conseille une navigation attentive sur son blog pour se rendre compte (sans trop de difficultés)de la violence de ses mots.

    Répondre
  •  » sans doute télé 7 jours n’est il pas halal à leur goût ». Si c’est pas un tout petit peu de chouïa de rien du tout d’islamophobie, je demande à comprendre!

    Répondre
  • @Victor Loupan

    Donc l’esprit du livre de Marie-Neige Sardin, si je résume, c’est de partir d’un témoignage isolé, pour le moins douteux (comme le montre très bien l’article), d’une personne qui a visiblement des problèmes dans ses rapports avec l’islam, pour en conclure une généralité sur l' »insécurité » et sur ce que vivent « beaucoup de gens des quartiers » ?

    Dommage que vous n’interveniez pas sur Radio Courtoisie, vous y auriez toute votre place…

    Répondre
  • l’article en soi, Franck, n’est pas de savoir si tous les faits rapportés par MNS sont vrais ou pas, ça c’est le travail de la police. Notre article soulève simplement des éléments troublants au sujet de son témoignage et de l’utilisation qui en est faite. Le but de l’article est de poser la question sur la manière dont cette dame est médiatisée. Les différents articles ou émissions qui lui ont été consacré ne prennent aucune prudence vis-à-vis de son témoignage ou de son constat sur le Bourget. Nous nous disons qu’il y a autour de cette histoire plusieurs points troublants.
    Si vous voulez mon avis strictement persionnel, je pense qu’effectivement madame Sardin a vécu des choses horribles. Par contre je pense que l’utilisation qu’elle en fait, le constat qu’elle en tire et la manipulation de certains sites d’extrême-droite est une erreur. cela est m^me dangereux, car à travers son histoire personnelle, certains groupuscules ou organisations poussent à l’islamophobie.
    Nous ne nous sommes basé une sur des faits, tout ce que nous avons avancé comme éléments sont basés sur des faits probants, à la différence de cette journaliste qui écrivait : » Autour d’elle, Le Bourget s’est vidé de ses commerces ». Pour être allé au Bourget je peux vous dire que c’est faux.
    Avez vous vu le reportage que nous avons réalisé ? Si c’est le cas vous avez constaté qu’il n’existe pas qu’un seul regard au sujet du Bourget et de sa situation.

    Répondre
  • » sans doute télé 7 jours n’est il pas halal à leur goût ».
    MNS a déjà du enlever des panneaux publicitaires car ils n’étaient pas du goût de l’imam du coin et de ses fidèles.

    Répondre
  • Bientôt on va sortir les  » MNS facts « .
    « MNS a déjà du enlever des panneaux publicitaires car ils n’étaient pas du goût de l’imam du coin et de ses fidèles. »
    Ref ?
    Et ils ont fait comment ?

    Du reste pour ceux qui la défendent, mettez des liens quand vous alléguez.
    Du reste le fait que relève le poisson rouge laisse penser que ça serait une affabulatrice

    Répondre
  • J’ai l’impression que ceux qui s’expriment ici n’ont pas lu « Celle qui dit non » de Marie-Neige Sardin et ne connaissent pas bien le dissier. Mme Sardin n’est pas une affabulatrice. Sa qualité de victime a été formellement reconnue plusieurs fois par la justice de notre pays: victime d’un viol, victime d’agressions. Elle a été officiellement indemnisée par l’Etat en tant que victime. Le problème est que ses violeurs et ses agresseurs n’ont jamais été condamnés. Renseignez-vous, le cas de Mme Sardin n’est pas unique. Son témoignage a du succès parce que les gens s’y reconnaissent. Maintenant je m’adresse aux hommes: Messieurs, vraiment, j’aimerais qu’on cesse de traiter une femme violée d’affabulatrice. C’est d’un machisme intolérable. Quant à l’exploitation de l’histoire de Mme Sardin par des sites d’extrême-droite ou apparentés, elle n’enlève rien à la force et à la vérité terrible de son témoignage. « Parlez-moi d’agriculture et non pas de problèmes de l’agriculture », disait Lénine. Parlons du cri de cette femme et non pas des problèmes qu’il pose à certains. L’insécurité existe indépendamment des réactions ou du malaise des uns et des autres.

    Répondre
  • Sur les panneaux publicitaire, avez vous des preuves ?

    @victor Loupan. Encore une fois je vous invite à lire plus attentivement l’article. Il ne traite pas du livre de Madame Sardin, ni de son viol ou de ses agressions. Notre article apporte simplement des éléments troublants au sujet de certains propos soutenus par Madame Sardin.

    L’exemple de la remise en cause d’une de ses agressions par des enquêteurs de Police, sa condamnation pour injure à caractère raciste, son constat du Bourget et notamment de l’influence de l’Islam (et non des islamistes) qui est bien loin de la vision de ce jeune bourgetin que nous avons interviewer ou encore ses liens e avec l’extrême droite .
    Notre propos n’est pas de dire que Madame Sardin est une affabulatrice , ni que les faits qu’elle rapporte ne sont pas horribles. Notre propos est de faire remarquer ces zones d’ombre passées sous silence par les journalistes qui la médiatisent.

    Répondre
    • Réponse plus que faiblarde qui trahit l’ acte de calomnie auquel tu te livres avec persévérance.

      Répondre
      • Now I’m like, well duh! Truly thaknful for your help.

  • Pour l’indemnisation en tant que victime pourriez vous être plus précis. A t elle été indemnisé par la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions sur les 26 agressions dont elle témoigne ou simplement sur deux d’entre elle ?

    Répondre
  • Bonjour,
    oui Marie-Neige Sardin a été indemnisée quasiment chaque fois par la CIVI, ce qui équivaut à une reconnaissance du préjudice lorsque le coupable n’est pas condamné. Le PV de police que vous présentez dans l’article est effectivement une pièce du dossier mais n’en est qu’une seule, il lui manque pour bien comprendre les problèmes de la police en France, le premier PV rédigé par le gardien de la paix qui a secouru M-N lorsqu’elle avait été enroulée des pieds à la tête avec du scotch. Le gardien de la paix et la personne qui l’a secourue ont le même témoignage: elle était bien ligotée comme une momie. C’est le SDPJ qui a ensuite remis en cause ces témoignages qui devaient le gêner puisque, de manière patente, il avait failli à son devoir.
    Vous êtes sûrement pleins de bonnes intentions, messieurs les poissons rouges, mais avant de critiquer le travail des vrais journalistes, commencez par apprendre comment se fait une enquête. Et acceptez la réalité telle qu’elle est et non telle que la voudriez. Vous n’avez pas du passer beaucoup de temps dans les banlieues pour écrire un tel tas de bêtises. Vous seriez plutôt bobos tolérants de gauche, le genre de petits gars qui n’ont jamais connu que les discours lénifiants et creux de la bonne-pensée politiquement correcte. Vous devez être ravis d’avoir eu dans votre caméra le discours d’un jeune de banlieue que vous espériez. C’est rassurant d’entendre ce qu’on a envie d’entendre, ça évite de se creuser les méninges. En même temps, avec un nom pareil : poisson rouge, on ne devait pas s’attendre à nager dans les hautes sphères de l’intelligence. Marie-Neige Sardin est franchement très tolérante, à sa place je vous aurais déjà attaqué en diffamation. Quand on ne sait pas de quoi on parle, il vaut généralement mieux s’abstenir.

    Répondre
  • Comme je l’ai déjà demandé je crois, il va falloir m’expliquer pour cette question de diffamation. Tout ce qui est dit se base sur des faits ou des preuves,facilemnt vérifiable, mais bon passons. Pour l’indemnisation,je vous renvois aux propos de Madame Sardin :http://www.francesoir.fr/actualite/societe/violence-urbaine-libraire-fait-resistance-145227.html. Sur 26 agressions, Madame Sardin a été indemnisée non pas 26 fois mais… 2 fois selon ses propres déclarations. Donc question recherches…je vous renvois la balle.

    Pour ce qui est de la situation du Bourget, nous avons interrogé pas mal de monde et à part 2 ou 3 personnes proches de Madame Sardin, le discours est radicalement différent à l’image du témoignage de ce jeune homme, impliqué dans la vie culturelle de sa ville.

    Le but de l’article n’est pas de faire réquisitoire anti-Sardin, nous apportons simplement des éléments qui viennent contredire certains aspects des déclarations de Madame Sardin ou des journalistes qui l’ont médiatisée.

    Répondre
  • Répugnant ce procédé bien connu qui consiste à salir une personne quand on a aucun argument à opposer à ce qu’elle crie haut et fort. Accoler une étiquette aussi affamante à une femme qui a subi vingt-sept agressions dont un viol collectif démontre l’étendue de votre bassesse… Le paragraphe consacré à ses soi-disant liens avec l’extrême-droite est d’une mauvaise foi désarmante : son histoire a été relayée par des sites comme Fdesouche, Novopress et Agoravox donc c’est une dangereuse fasciste. Si elle vous avait sollicité, auriez-vous donné écho à son témoignage sur votre site censé être si subversif ? J’en doute : la vérité vous heurte trop messieurs les cocos-anars ! Votre veulerie a de quoi faire sourire : dans le fond, je parierais cher que vous n’en avez pas grand chose à foutre de ces populations immigrées que vous semblez assimiler à des nouveaux damnés de la terre… Cette défense envers et contre tout de la voyoucratie ne servirait-il pas uniquement à flatter votre bonne conscience gauchiste ?

    Répondre
  • Mais justement, à la lecture de l’article vous avez pu voir une citation de Mme Sardin qui explique que ces sites  » sont tous importants à mes yeux et chers à mon cœur ». Rien à voir avec le fait qu’ils la soutiennent, c’est une question idéologique non? Polo, il conviendrait (pour qu’on puisse débattre) de ne pas nous attribuer de fausses intentions. Nous apportons des faits, riens que des faits, contrairement à votre réaction passionnelle. Les liens de Mme Sardin avec l’extrême droite ne sont plus à démontrer désormais.Elevons un peu le débat svp

    Répondre
  • Où est l’infamie dans notre article ? Est-ce d’émettre des doutes par rapport à Madame Sardin, doutes qui se basent sur des faits objectifs, c’est ce que vous considérez infamant ? Si Madame Sardin était venue nous voir pour que nous relayons son histoire, nous aurions dans un premier temps, à la différence des journalistes qui l’ont médiatisée sans faire la moindre vérification, fait des recherches et nous en serions arrivés au même constat que l’article :

    Une histoire bien sur horrible notamment le viol collectif, certaines agressions relatées remises en cause par des enquêtes de police, sur 26 agressions 2 ont été indemnisées par la CIVI (et non 26), une manipulation claire de cette histoire par l’extrême droite avec il semblerait le consentement de madame Sardin, un témoignage sur la situation au Bourget qui semble très partisan au regard du témoignage que nous avons recueilli et enfin un manque total de prudence des sites ou journaux qui médiatisent madame Sardin.

    Par contre il faudrait m’expliquer ce rapprochement entre immigration et voyoucratie, j’ai pas très bien compris le rapport ou alors trop bien justement…

    Répondre
  • Réponse à l’as de Madrid :

    Sans doute mon précédent message, de par sa tonalité vociférante (forcément, puisqu’il avait l’outrecuidance de ne pas aller dans votre sens), n’est-il pas à la hauteur de votre si brillante capacité d’analyse, mais passons…
    Excusez-moi de ne pas être totalement convaincu par votre raisonnement qui consiste à considérer que le fait que son histoire ait été relayée par des sites supposés « d’extrême-droite » (mis à part pour fdesouche, le qualificatif est largement discutable) et que par ailleurs elle les remercie pour cela fait de Mme Sardin une dangereuse extrémiste de droite, un agent zélé de la propagande pro-FN… Ne s’agit-il pas chez vous d’un réflexe souvent caractéristique des gauchos bien-pensants appelé « reduction ad hidterum » ?

    Réponse à John Dillinger :

    Je vais vous dire où se situe l’infamie de votre démarche : faire passer une victime (je n’aime guère ce terme usité à toutes les sauces, mais il semble s’imposer en la circonstance) pour pire que ses agresseurs, d’une part en taisant les ignominies qu’elle a subies et d’autre part en la discréditant de manière malhonnête.
    Cela dit, vous avez tout à fait le droit de rester aveugle et sourd à tout fait remettant en cause votre vision idyllique de la situation concrète en banlieue, ce que laisse sous-entendre votre dernière phrase. Que vous le vouliez ou non, les zones en France où l’insécurité est la plus forte correspondent à celles où les immigrés ou les personnes issues de l’immigration sont les plus nombreuses (voir notamment les études d’Hugues Lagrange, Michèle Tribalat, etc). Cela veut-il dire que les immigrés sont par nature des voyous et des criminels ? Non, bien sûr, ce serait une faute morale de le penser… J’ajoute que j’estime que les premiers à souffrir de tout cela sont des immigrés ou descendants d’immigrés qui eux, veulent s’en sortir.
    Nul besoin d’être Lepenolâtre ou même de droite pour dire ce que je viens de dire…
    Voila pourquoi l’histoire de Marie-Neige Sardin me semble crédible (je peux me tromper, mais de nombreuses voix viennent étayer ses dires) et qu’il me semble plus qu’inconvenant de la passer par pertes et profits pour des raisons idéologiques.

    Répondre
  • Vos thèses loufoques vous aveuglent . Trouvez moi les passages dans l’article où nous défendons l’idée que  » madame Sardin est pire que ses agresseurs ». De plus la délinquance n’est pas liée aux populations immigrés. Il suffit de se replonger dans l’histoire des blousons noirs, les ancêtres de ce qu’on pourrait appeler « les racailles » qui effrayaient les bourgeois par leur tenue, leur musique, leur vocabulaire et leur violence. Et pourtant, très peu étaient issus de l’immigration.
    D’autre part ce que nous démontrons ce sont des faits troublants, nous n’exposons pas d’interprétations farfelues basées sur des mensonges. A contrario, Dindon qui nous explique que toutes les agressions de Madame Sardin ne peuvent être remise en cause car elles ont toutes été indemnisées par la CIVI. ET bien c’est faux, seules 2 ont été indemnisées.
    Sur l’agression du 11 avril 2007, je vous renvoie aux conclusions de l’enquête de police.
    Sur son regard particulier sur l’islam, je vous renvoie à la lecture de son blog.
    Sur son regard sur Le Bourget, je vous renvoie au témoignage de ce jeune bourgetin.
    Bref, nous nous basons sur des faits et non des fantasmes.

    Répondre
  • @ POLO :De n’importe quelle manière, j’observe que chaque commentateur qui s’est dit choqué par notre article ne s’arrête pas seulement au cas de Mme Sardin. A chaque fois, je dis bien à chaque fois, les commentaires s’orientent vers un discours politique très ancré (à droite de la droite de la droite), qui nous explique une fois encore le lien entre cette sordide histoire et les populations immigrées, donc l’islam. Ce n’est pas du cas de Mme Sardin que vous vous préoccupez, mais bel et bien de votre acharnement idéologique pétris de peur, qui vous pousse encore et toujours vers la xénophobie la plus primaire. Comment pouvez vous croire que nous sommes stupides à ce point ?! Le poisson rouge a vu, là ou les autres médias ont échoué, que ce qu’on présentait comme un « fait divers » ne s’arrêtait pas là, et qu’il y a bien une manipulation des faits à des fins idéologiques. Ce qui vous énerve n’est pas tant notre analyse du cas Sardin, que le fait que nous ayons compris avant les autres. Merci en tous cas de vos commentaires, ils ne font que confirmer notre article!

    Répondre
  • Désolé de ma réponse tardive…

    A John Dillinger :

    En matière d’aveuglement, mon cher, vous paraissez avoir beaucoup à m’apprendre. Plusieurs personnes dignes de foi, à commencer par le mère de cette ville (qui à côté de cela a cherché le plus possible à taire l’affaire), ont reconnu le caractère véridique des multiples agressions subies par Mme Sardin.
    Vous pouvez toujours vous acharner à exploiter tel ou tel détail que vous percevez comme une incohérence pour vider l’ensemble de l’affaire de son contenu, la réalité semble manifeste… Vous prétendez vous baser sur des faits, mais l’ensemble de votre argumentaire tend vers un but bien précis : présenter Marie-Neige Sardin comme une affabulatrice, une pseudo-victime (à la rigueur, les seules agressions dont vous pourriez concéder l’authenticité seraient des actes isolés), une raciste déguisée qui refuserait le magnifique progrès que représente le remplacement de population subi par sa ville…

    A l’as de Madrid :

    Décidément, toute discussion semble vaine avec un esprit aussi sectaire que le vôtre… Pour vous, tous les commentateurs ayant eu l’unique tort de ne pas approuver vos méthodes de petits délateurs sont à ranger dans la catégorie des intolérants, des islamophobes (les mollahs iraniens, vulgarisateurs du terme à partir de la fin des années 70 applaudiraient), des bas-du-front appeurés, des nervis de l’extrême-extrême-droite (pas mal votre laius sur « la droite de la droite de la droite)…
    Que répondre à autant de simplisme ? Tout d’abord, rien ne vous permet de dire que je professerais une vision simpliste et manichéenne de l’islam. Cette religion n’est pas un bloc monolithique, depuis des siècles, les quatre écoles d’interprétation actuelles de l’islam ont réussi à faire taire les courants qui cherchaient à concilier la religion et la raison (ex : Mutazilites). D’autre part, étant moi-même catholique, je respecte par principe tout croyant qui, loin d’avoir la vanité de croire que sa religion incarne la Vérité à elle toute seule, en tire les valeurs lui permettant de vivre harmonieusement avec son prochain. Or, force est de constater que bien souvent, l’islam professé dans certaines banlieues est un islam identitaire qui veut imposer non l’assimilation à la française, mais un authentique apartheid culturel par le biais de revendications inacceptables en France au XXIe siècle (voile, nourriture hallal, inhumations à part, prières de rue, etc.).
    Cependant, l’islam revendicatif est un aspect saillant, mais non le point central du problème des banlieues. C’est là qu’intervient l’immense responsabilité des élites politiques et intellectuelles d’une certaine gauche par une attitude schizophrénique : d’un côté, elle dénigrait avec frénésie et délectation son propre pays et ses propres compatriotes, censés être coupables de tous les maux (en premier lieu d’être ataviquement xénophobes et même racistes) et de l’autre, elle prônait une immigration toujours plus massive (bizarre qu’un pays aussi méprisable a priori ait vocation à faire venir à lui toute la misère du monde…), sans considération aucune pour les autochtones et les capacités d’absorption du marché du travail français.
    Croyez-le ou non, j’ai bel et bien été ému par les épreuves subies par cette femme, comme je l’aurais été pour n’importe quelle personne subissant une telle injustice, sans considération pour son origine… Cela dit, il ne m’est pas interdit, en tant que personne qui réfléchit un minimum, de replacer ces malheureux évènements dans un phénomène plus global : les conséquences de l’immigration massive.
    Remarquez que je précise bien « immigration massive » et non immigration tout court ; en cela, je me démarque des thèses racialistes de l’extrême-droite. L’immigration me paraît concevable à condition qu’elle soit régulée et cela va de soi, que les arrivants fassent les efforts suffisants pour respecter leur pays d’accueil et ses habitants.
    Voila ce que je répond à vos insinuations détestables : non, je ne suis ni islamophobe, ni xénophobe, ni « machin-phobe » ou autre qualificatif infamant que vous m’acollerez, mais ma tolérance de principe ne m’empêche pas d’avoir un regard réaliste sur la situation actuelle en matière d’immigration et ne va pas jusqu’au dénigrement de mon propre pays.

    Répondre
  • Mais polo vous avez donc le sentiment que certains prédicateurs musulmans poussent à cette guerre des mondes, à ce choc des civilisations? Moi j’ai plutôt le sentiment que ce sont les propos de Mme Sardin qui abondent dans ce sens. Je sais qu’il est à la mode d’évoquer l’ennemi intérieur, mais tout de même. Je suis sûr et certain que l’histoire vous donnera tort. Et puis, quand vous dites que certains schémas religieux sont incompatibles avec les valeurs de notre république, laissez moi rire. Qui a monté en épingle les prières de rue? quelques dizaines de musulmans s’agenouillent rue Myrha et tout à coup, cela devient une menace nationale? Quelques centaines de femmes portent le Niqab et voilà qu’on en fait une cause générale? J’ai vraiment peur que vous ne soyez berné vous aussi. Sarkozy et ces « élites » médiatiques ont bien préparé le terrain à votre idéologie mensongère. Je pense qu’il y a plus de processions chrétiennes dans les rues aujourd’hui que de prières musulmanes. Et franchement, ça ne m’a jamais dérangé. d’autant que lorsqu’on prie dans la rue, ce n’est (je pense car je n’ai jamais essayé)pas par défi, pas par provocation, mais simplement par manque de place!!!!

    Répondre
    • multumesc din nou ptr reteta! Abia astept sa le pap. :) Pu@ceipMihaila, multumesc! Pupici@Adnia, pana anul asta n-am facut si n-am mancat, dar sigur este muratura! Pup@Flory, multumesc!! Si eu abia astept sa le gust :) Pupici@Alina, multumesc! Pup@Adina, multumesc! Nu m-am gandit sa pun ceapa si la muraturile asortate.. :( Dar, la anu! Am ramas foarte in urma cu postarile si d-aia au venit gramada acum :) Ma bucur ca-ti place infatisarea, desi nu cred ca asta va fi forma finala.. Pupici

      Répondre
    • Hallo Manu,die Schürzen sind super. Die Länge würde mich nicht stören, ich bin immer obenrum verspritzt (die Ärmel bekommen oft trotz Schürze was ab). Ich wünsche Dir ein schönes Wochenende.Liebe GrüßeStephie

      Répondre
  • Mon idéologie mensongère ?? Une question : ne me dites pas que vous croyez sérieusement que je me gargarise de la perspective de tensions ethniques en France ? Puisque vous avez l’air de ne rien vouloir comprendre à ce que je dis, je vais me permettre de clarifier ma position.

    Il y a environ un milliard de musulmans sur terre ; l’immense majorité de ceux-ci sont des gens paisibles et héritiers d’une culture religieuse pour laquelle j’ai personnellement beaucoup d’intérêt. En revanche, ceux-ci vivent presqu’exclusivement dans des pays pauvres à la tête desquels des régimes autoritaires et corrompus exploitent allègrement les plus bas instincts des populations en fonction de leurs intérêts.

    Par ailleurs, le salafisme est en plein essor (arrosé par l’argent des petro-monarchies du golfe Arabique) et tend à prendre le pas sur des traditions locales plus modérées (au Sahel, au Maghreb, en Bosnie, en Albanie, dans le Caucase…) et/ou empreintes de soufisme.

    De fait, que vous le vouliez ou non, les conflits de civilisation sont nombreux en pays d’Islam (ex : Coptes persécutés en Egypte, chrétiens d’Orient massacrés et contraints à l’exil, heurts au Nigéria, aux Philippines, dans le sud de la Thaïlande, etc.), car il est un fait historique que cette religion a tendance à faire le vide autour d’elle. Si l’on s’en tient à une interprétation stricte du coran et de la sunna, l’Islam ne tolère l’autre que dans la mesure où il est dans un état de soumission (système de la dhimma). Encore cette « tolérance » ne s’applique qu’aux personnes de confession chrétienne et juive (et accessoirement aux zoroastriens, mais je doute qu’il en reste des masses…) adoptant un mode de vie jugé « digne » ; ainsi, les polythéistes, les athées, les musulmans hétérodoxes (ex : baha’is, druzes, alevis) et/ou apostats, les homosexuels, les « femmes impudiques », etc. ne sont même pas considérés comme des êtres humains.

    Ô grand jamais, je ne crois ni n’affirme que les musulmans à titre individuel n’ont une interprétation aussi intégriste de leur religion ; il n’empêche qu’il s’agit là d’une application pure et simple de la charia. En résumé, de nombreux musulmans ont, bien heureusement, une pratique modérée de l’Islam, mais l’Islam sunnite (celui de 85% des musulmans de la planète), tel qu’il est enseigné par les quatre maddhabs (écoles d’interpréation) seules reconnues (Hanbalisme, Chaféisme, Hanafisme et Malikisme), sans parler de l’idéologie wahhabite, ne me paraît pas compatible avec la démocratie. Cela dit, je suis tout à fait prêt à revoir mon opinion si un musulman connaisseur ou un islamologue me prouve le contraire…

    Pour ce qui est des prières de rue, il est exact qu’elles ont été massivement instrumentalisées par le pouvoir sarkozyste ; mais doit-on excuser le laxisme des élus PS parisiens (Delanoë, Vaillant) ? Vous vous fourrez le doigt bien profond dans l’œil si vous croyez au prétendu manque de place dans les mosquées parisiennes… Je rappelle que le recteur Dalil Boubakeur affirmait que les rangs de la grande mosquée de Paris étaient clairsemés avant cet événement.

    Bien que vous vous efforciez de ne pas le prendre en compte, les exigences communautaristes se développent : horaires de piscines aménagées pour les femmes par la mairie de Lille, refus d’être examiné par un médecin non musulman, développement du voile (je ne parle même pas du niqab, mode venue du Moyen-Orient), de la nourriture hallal, etc. Je ne me réjouis pas de tout cela, contrairement à ce que vous croyez : je crains tout simplement que ces attitudes, quoique minoritaires, finissent par excéder les Français…
    Même un pays comme les Pays-Bas commence à en avoir ras-le-bol de certains musulmans qui cherchent, non à s’intégrer, mais à imposer leurs valeurs.

    Répondre
  • ce n’est qu’une impression comme vous le dites. L’article met en évidence non pas des détails mais des éléments probants qui aurait du pousser les journalistes à faire certaines vérifications avant de relayer les propos de Madame Sardin. par exemple se déplacer au Bourget comme nous l’avons fait, prendre en considération la réserve des enquêteurs de police sur certaines agressions ou encore se plonger dans la lecture du blog de Madame Sardin et des personnes qui l’ont relayée.

    Répondre
  • Que vous vouliez vérifier ce qui est vrai et ce qui a trait à l’exagération (en particulier de la part des média) dans le récit de Madame Sardin, c’est tout à fait légitime.

    Mais en revanche, je ne vois pas en quoi le fait d’être islamophobe constituerait un crime, comme vous semblez le sous-entendre ? Madame Sardin est encore libre de ne pas aimer l’islam, non ?

    Ou alors, il faudrait condamner tous les bouffe-curés du XXème siècle, en particulier ceux qui nous ont offert la loi de 1905 dont nous profitons encore, pour je ne sais pas, moi, « cathophobie » ?

    Répondre
  • On m’avait dit que le site Poisson Rouge était en réalité tenus par des fachos et ce que je viens de lire sur l’affaire de Marie Neige Sardin me le confirme.

    Répondre
  • Cela fait plaisir de lire enfin une critique des propos de cette femme. J’étais tombé par hasard sur les pages personnelles de Mme Sardin et en avais été scandalisé.

    Je suis Drancéen (Drancy est une ville limitrophe du Bourget) et je passe quotidiennement par le Bourget, par sa gare, par ses rues. Je peux affirmer que la réalité est toute autre. A-t-elle été agressée une fois ? Possiblement et c’en est scandaleux (cela arrive parfois) mais vingt-six fois tout de même ! N’est-ce pas un peu étrange ?

    Le Bourget est une ville plutôt calme, qui sort chaque année un peu plus de son passé industriel et qui se modernise. Des musulmans qui font la loi ? MAIS EST-CE UNE BLAGUE ? Oui le Bourget est une ville MULTI-ethnique, MULTI-cultuelle et MULTI-culturelle. Ca se passe bien dans la plupart des cas bien sûr tout n’est pas parfait, mais on est loin de l’image donnée par certains média et encore plus de celle donnée par Mme Sardin. En plus, quand je dis des problèmes je parle aussi et surtout de ceux que posent les fascites et partisans de l’extrême-droite française…

    De même, je suis étonné de l’image donnée par quelques média traditionnellement de droite sur la commune qui est elle-même de droite sur une ville de droite/centre-droit (on tape plutôt sur les communes communistes ou socialistes d’habitude). M’enfin cela montre que pour taper sur l’Islam tout est bon et il n’y aucune vérification sérieuse de faite. Il suffit pourtant de chercher sur internet (sur le site de la municipalité, un peu subjectif c’est certain), de se rendre sur place, de voir les habitants, de lire même certains articles de journaux assez sérieux (Le Parisien sera déjà meilleur que de nombreux autres)… …

    Et puis, normalement il suffirait de lire quelques pages de son site pour comprendre que ce sont juste les propos d’une femme haineuse, affabulatrice et j’en passe. Il faut aussi apprendre à réfléchir et ne pas tout croire…

    Religieusement : je suis ATHEE.
    Politiquement : je suis opportuniste (tantôt de centre-droit, tantôt socialiste).
    Professionnelement : je suis étudiant en sciences humaines.
    Et si l’on s’intéresse à mes origines :
    Je suis français et je suis d’origine française, espagnole et portugaise.
    Et sinon j’ai 21 ans et vis depuis toujours à Drancy (et depuis quelques années à quelques rues seulement du Bourget).

    Répondre
  • Pour parfaire votre déscription j’en conclue que vous travaillez à la mairie de le bourget, que l’on vous paye pour dire l’inverse de la réalité car à vous lire nous sommes dans le monde des bisounours et que d’autre part un autre blog décrit l’état de la ville du bourget et que bizarrement les deux blogs disent la même chose, celui de l’homme étant encore plus trash que celui de mme sardin. Pour les propos tenus contre cette dame, va le lui dire en face, les yeux dans les yeux ensuite on mesurera ton courage. Désolé cette dame est on ne peut plus respectable ne vous en déplaise d’ailleurs.

    Répondre
  • Peut-être que la réalité n’est pas objective tout simplement. Madame Sardin peut être honnête dans sa représentation du Bourget et vous dans la votre. Je me garderai d’avoir un avis tranché ne connaissant pas du tout cette ville. Il y a un juste milieu entre la psychose et le monde des bisounours 😉

    Répondre
  • @ Rita: d’après moi, ce que vous dites ne fait que confirmer mes dires: s’il n’y a réellement que deux personnes qui se plaignent publiquement de la situation au Bourget, c’est vraiment qu’on est loin d’être au Far West.

    Répondre
  • @ l’as quand je parle de deux blogs, je ne parle pas de deux personnes puisque le blog de l’homme est une association bourgetine, voyons voyons un peu de clairevoyance au lieu de faire dans la mauvaise fois. Il n’y a pas plus aveugle et plus sourd que celui qui ne veut pas voir et encore moins entendre. La preuve d’ailleurs les meurtres ont lieu en pleine pizzeria comme le commerçant aspergé à l’essence et j’en passe:))

    Répondre
  • Mauvaise foi ? si le blog dont vous parlez est celui de sebastien foy, ancien de l’UMP qui l’a quitté pour des questions d’investiture à DRancy et qui tente de monter un pseudo mouvement au Bourget dans le but de rafler la mairie de centre droit, dans ce cas question témoignage d’habitant sans arriére pensé vous ne manquez pas d’air.

    Répondre
  • Ah non je ne parlais pas de celui là cela fait donc trois blogs et puis il suffit de parcourir les rues de passer un moment sur le marché de parler aux anciens , à tous ceux nés ici . Par contre cela me permet surtout de voir qui manipule quoi; qui fait quoi et à mon avis il y a bien des procés en difamation qui se perdent, mais tout vient pour qui sait attendre.

    Répondre
    • Wow mary just when i thought your recipes could not make my mouth drop anymore! i nearly dribbled these look and sound so good! Dealeftniy one im going to have to cook up! Thanks for visiting my blog as well :o) xx

      Répondre
  • Réponse au pseudo « John dilinger » pour les uns et Guillaume R. pour les autres.

    Monsieur,

    pour ma part je ferai ce commentaire sous ma vraie identité :
    Sébastien FOY.

    Vos propos n’engagent que vous.

    Concernant ce qui serait, selon vous, mon appartenance politique je vous laisse dire, la polémique creuse ne m’intéresse pas.

    Par contre je ne vous laisserai pas dire n’importe quoi sur l’Association LE BOURGET EN MOUVEMENT.

    LE BOURGET EN MOUVEMENT, créée le 19 Novembre 2011, composée d’une centaine de membres, est une association d’intérêt général qui a vocation à rassembler les habitants du Bourget pour la constitution d’une force vive de réflexion ; mettre en œuvre des actions concrètes sous forme de propositions, inciter la population à participer à la direction des affaires communales ; encourager les innovations et permettre de privilégier tous les facteurs de rassemblement et d’union pour un nouvel élan de la commune.

    Ainsi, je vous demande d’avoir du respect pour ce qu’est LE BOURGET EN MOUVEMENT et à travers l’Association les Bourgetins.

    Si ce n’est déjà fait allez vous informer sur : foy.typepad.fr

    Répondre
  • Non, très sincèrement M. Foy, je peux vous assurer qu’il n’est nul Guillaume R. dans nos rangs… Pour ce qui est de votre « association » (le Bourget en mouvement), je me permets de vous donner la réplique : sur votre site, il n’est nullement question de « rassembler les habitants du Bourget pour la constitution d’une force vive de réflexion », mais plutôt, il me semble, de régler vos comptes personnels et de répandre une bouillabaisse électoraliste d’extrême droite. Vraiment monsieur Foy, je ne considère pas que vous puissiez aujourd’hui être crédible dans le rôle que vous vous auto-attribuez ci dessus. Soyons sérieux.

    Répondre
  • Peu importe ce que vous en pensez ce que j’ai indiqué dans le commentaire précédent est l’objet des statuts de l’Association. Mais à vrai dire je ne pense pas que vous soyez du BOURGET.

    En attendant ce n’est pas moi qui avance masqué et qui me cache, sans doute par manque de courage, derrière un pseudo.

    J’en resterai là, pour tout vous dire les polémiques creuses et sans intérêt ne m’intéressent pas, les propos incohérents que vous tenez non plus. Pour vous tout ce qui ne correspond pas de près ou de loin à vos idées est extrême, ce qui démontre un état d’esprit assez…simple. Rassurez vous ça se soigne, mais il faudra un peu de temps…

    Si vous le voulez bien, reprenons notre conversation entre personnes adultes et bien éduquées (mais est-ce possible ?) lorsque vous même et votre fine équipe vous vous déciderez à dire enfin qui vous êtes.

    Répondre
  • Guillaume R ? Il faudrait m’expliquer. Sur le reste, l’As a bien répondu je pense. Il n’était pas spécialement questionde vous ni de salir « votre mouvement », simplement d’indiquer que vous n’étiez pas un simple citoyen mais un homme politique chevronné et que l’on pouvait à juste titre se poser la question de vos motivations. Par contre j’ai une petite question sur le fond. Est ce que c’est ça le travail de réflexion de l’association LE BOURGET EN MOUVEMENT?http://foy.typepad.fr/le-blog-de-sebastien-foy/2012/02/au-bourget-le-ridicule-ne-tue-pas-heureusement-.html :). je plaisante, les guegueres de chapelles ne nous intéressent pas au Poisson Rouge.

    Répondre
  • Non au poisson rouge on se contente d’insulter, de salir, de s’essuyer sur une commerçante, sur les bourgetins juste pour se faire de l’audimat mais heureusement que l’on repère toujours les auteurs et leurs filons baveux ils sont sur tous les blogs qui ne savent pas exister par eux mêmes et entre quoi d différent entre extrême droite et extrême gauche, hum mumu?

    Répondre
  • En matière d’insulte, je ne crois pas que nous ayons quelque chose à vous apprendre rita. Il serait bon de sortir des simples vociférations pour aller sur le terrain de l’argument et de l’éléments probant. Notre article se base sur des éléments objectifs et non sur de simple ressenti ou foi mystique inébranlable mais sans réel fondement.
    @S Foy nos identités ne vous servirez à rien, nous ne sommes pas des hommes politiques ou personnes influentes. alors pourquoi vouloir nos identités ? nous nous basons sur nos analyses, nos arguments ou les infos que nous trouvons et non sur le prestige de nos patronymes.

    Quant à vous, je ne comprend pas bien votre animosité en fait. D’une part parce que jusqu’à votre intervention tonitruante nous ne fûmes pas trop injurieux et d’autre part, on ne s’intéresse pas trop à vous et à votre mouvement, donc pourquoi nous étiqueter adversaire et imaginer qu’une de vos connaissances Guillaume R se trouve derrière ça (un ça inexistant je rappelle).
    Donc trêve de parano, nous ne sommes pas du Bourget effectivement, d’où l’intérêt d’y être aller pour voir la réalité. Celle-ci ne correspondait pas avec celle décrite par Mdme sardin. C’est ce que dit notre article

    Répondre
    • Hallo Joanna,die Hocker sehen so richtig schön shabby aus! Schade um die Verkleidungen, hoffentlich hat sie noch jemand gerettet, der was damit anfangen kann!!Wo ist denn eigentlich der Wohnzimmertisch, den Du aus der alten Tür gemacht hast? Noch eine andere Frage (aus gegebenem Anlass) – geht Deine Style-Prinzessin eigentlich mit zum Flohmarkt, oder bringst Du ihr die Vintage-Teile immer mit? Würde auch Nathalie inbsAessieren.rllerlietete GrüßeNicole

      Répondre
    • luysylva / volta a traz ! dá macha ré ! volta a origem! o tempo não volta as coisas só andam a frente e adiantes !Gostei deste comentário ou não: 7

      Répondre
  • Justement concernant le terrain, la rita elle vit sur la commune de Le Bourget, depuis 72 ans, elle est une européenne, heureuse d’avoir été acceuillie par La France mais révoltée par ce que l’on lui fait vivre ici dans cette même commune. Pour les donneurs de leçon vous passerez un autre jour.Madame Sardin dit la vérité, notre vérité que cela dérange ou pas c’est ainsi.

    Répondre
  • Ping : Poisson Rouge » Sortez de votre bocal ! » Plus jamais, mon oeil !

  • C’est pas la peine de débattre cent sept ans sur cette affaire… ça me semble clair, c’est une dame qui a été agressée à plusieurs reprises par des africains et comme elle est pas très intelligente hé bien elle a la réaction classique d’aller chercher du soutien à l’extrême-droite, ce qui explique pourquoi son discours est orienté.

    Je suis allé lui parler sur son blog, je lui ai dit que je lui apporte mon soutien moral mais qu’en revanche elle se tire dans les pieds en se laissant instrumentaliser par les fafs. En guise de réponse elle m’a craché toute sa haine à la gueule, réaction typoque des militants fafs: si tu dis du mal de mon bord alors je te hais.

    C’est une militante faf c’est évident… après je ne nie pas les agressions qu’elle a subi, c’est des choses qui arrivent couremment, ça explique pourquoi elle est devenue une facho hystérique, après ça génère un cercle vicieux où elle mène une guerre sans fin à ses ennemis et bref voilà.

    Rien de bien mystérieux là dessous donc. Quand on est victime de violences répétées on est tiraillé par la tentation de virer facho, pas par calcul intelligent mais par pure pulsion vengeresse. C’est inutile d’essayer de raisonner ce genre de personne, on ne peut que la plaindre.

    Répondre
  • site de merde tenu par des rouges de merde…

    Répondre
  • « Commentaire de John Dillinger, le 8 février 2012 à 0 h 39 min

    En matière d’insulte, je ne crois pas que nous ayons quelque chose à vous apprendre rita. Il serait bon de sortir des simples vociférations pour aller sur le terrain de l’argument et de l’éléments probant.  »

    mea culpa donc, ai agit dans l’émotionnel spontanné. J’évite la rue89, je laisserai vaquer le poisson rouge. De tout pour tout le monde sur la Toile, have fun et seul quelques décennies de recul nous permettront d’enfin savoir qui furent les précurseurs/devins de ce que va devenir notre société.

    Les frontières en lignes, telles que représentées sur les cartes géographiques, se muent en frontières « en point » via la mondialisation. La notion de territoire est quelque chose d’ancrée charnellement chez chaque être humain, j’en ai comme la certitude, donc je ne peux que prier que tout cela se passe bien.

    On peut déjà, chacun de nous, faire un petit test: une promenade le soir dans la cité des 4000 à la Courneuve, juste une petite balade, une heure de marche à prendre l’air. De 23h à minuit. Puis ensuite on prend le métro pour rentrer chez soi. Le renouveau des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle? Prévoir une bouteille d’eau et des biscuits.

    Le vin d’ici est meilleur que l’au delà!

    Répondre
  • La première vidéo est d’un pitoyable ! Je fais du break moi même. J’ai connu des salles dans ce qu’on (appelle à juste titre) des quartiers chauds. Je confirme que les danseurs sont à 99% des gens passionnés, pas des chercheurs de noises, mais représenter un quartier comme sûr et avec un esprit bon enfant en montrant quelques mecs danser, c’est au mieux de la bêtise pure, au pire de la malhonnêteté. Où peut-être êtes vous stupide et malhonnête ?

    Une salle de danseurs n’est pas représentative d’un quartier. Hey regardez en fait ils sont gentils, ils zoukent et mouvent z’avez-vu ? Pure connerie gauchiste. Y’a pas de mots.

    Répondre
  • Normal, qu’elle se tourne vers la droite, puisque toute la gauche est tournée vers la Mecque.
    Article minable, lamentable, qui s’en prend à une victime. Article de d’himmis. Tout faire pour laver l’Islam semble être le mot de tant de salauds, du p-s aux anars.

    Répondre
  • Le poisson rouge est l’équivalent de gauche, en plus minable, de ce que fut  » je suis partout « .
    et je suis certain que les gens qui tiennent ce site se prennent pour le summum de la pensée, et méprisent ceux qui osent ne pas penser comme eux. Ils sont trop nazes pour s’apercevoir qu’ils ne sont que des pantins de la pensée unique.

    Répondre
  • dernière mise au point, après évidemment je ne jetterai plus un oeil sur ce blog : vous accusez la victime d’islamophobie.
    antisémitisme, mysoginie, homophobie, égorgement des animaux sans étourdissement, esclavagisme, impérialisme : lisez les textes, l’Islam, c’est ça.
    Donc l’islamophobie est un humanisme.
    Alors que penser de gens qui, se sentant ainsi politiquement corrects, défendent de tels concepts – franchement, vous êtes à chier et je vous plais.

    Répondre
  • … je vous plains, je voulais dire, mais vous aurez rectifié.

    Répondre
  • analysee pseudo journalistique à deux balles… sortez de votre bulles un peu et aller passer quelques temps dans un quartier. Se faire traiter de « sal francais » ca va un temps…

    Répondre
  • Toute petite intervention pour préciser que le break dance ne vient pas d’Afrique…

    Répondre
  • Bonjour,

    Je viens de découvrir l’histoire de Madame Marie Neige Sardin, et en bonne citoyenne libre, j’ai cherché à savoir si son histoire était véridique ou falsifiée à des fins politiques. (« Info ou Intox? » Devrait, à mon sens, être la première question à se poser lorsqu’on est face à une nouvelle information, d’autant plus lorsque celle ci provoque en nous une forte émotion.)

    Plusieurs blogs, sites, vidéos reprennent l’histoire de Madame Sardin, mais vous êtes le seul blog à présenter un regard « critique » je vous ai donc lu avec intérêt, pour finir par être un peu déçue.

    Sur la forme, tout d’abord, puis sur le fond.

    Sur la forme, car le travail journalistique que vous avez mené aurait mérité d’être plus approfondi. Je m’explique, vous dites :

    « À noter qu’après une première censure de Youtube , qui semble faire plaisir à Madame Sardin, ce qui parait bizarre pour une dame défendant la liberté d’expression (ceci dit, à voir son activisme sur internet à défendre la réalité des propos du reportage de CBN, on est pas si étonné que ça)  » <- Une censure Youtube vous aurait empêché de présenter librement votre contenu, et bien jeunes gens, qu'à cela ne tienne! Youtube n'est pas le seul à proposer d’héberger des vidéos. Comprenez moi bien, je ne dis pas que ce que vous avancez est faux, ce que je dis en revanche c'est qu'on peut avoir un doute raisonnable en ne disposant que des arguments que vous avancez, doute consistant à se demandez si le coup de la censure ça ne serait pas un peu pour rajouter dans le sensationnel. (Un petit screen de la page Youtube vous annonçant que votre vidéo avait été censuré aurait été le bienvenu par exemple.)
    Vous insinuez par ailleurs que Madame Sardin aurait été heureuse de cette dite censure, encore une fois : un petit screen d'un éventuel mail, d'un article sur son blog montrant son contentement aurait été le bienvenu.

    Le paragraphe sur l'agression au scotch aurait mérité quelques sources mais il reste celui qui semble s'appuyer sur le plus de faits réels et non pas sur un opinion quelconque. Mais qu'en est il des autres agressions dont aurait été victime Madame Sardin? Pourquoi ne pas avoir un peu plus fouiné? Sur un total de 31 agressions à ce jour vous n'en présenter qu'une sur laquelle on peut avoir des doutes raisonnables, ce qui m'étonne.

    Je cite : "Par exemple, dans un article consacré au livre de Marie Neige Sardin, publié sur le site France soir.fr, l’auteur écrit : « Autour d’elle, Le Bourget s’est vidé de ses commerces ». Voila une affirmation lancée sans aucune recherche à l’appui ,et il suffit de se balader au Bourget pour se rendre compte qu’il y a pléthore de commerces, un grand marché familial en plein milieu du centre ville. "
    Deux points me gène sur ce paragraphe, le premier c'est que vous dites qu'il y a de nombreux commerces autour de celui de Madame Sardin, cependant vous ne dites ni de quels genre, ni combien. Un simple coup d'oeil sur google map, ou mieux les pages jaunes auraient pu nous l'indiquer.
    Secondement pour avoir parcouru le Blog de Madame Sardin, je n'ai pas trouvé d'accusation de sa part portant sur le manque de commerce mais bien sur le monopole d'un certain type de commerce, par exemple la disparition des librairies ou des troquets au profit des pizzerias ou des boucheries. Comme vous pouvez le voir sur ces pages:
    http://le-bourget.over-blog.com/article-main-basse-sur-la-ville-106570271.html

    Reste le problème de cette fameuse vidéo, fruit de votre travail de "vrais" journalistes sur le terrain et qui ne présente (Haha!) qu'un seul interview. Peut on, d'un point de vue scientifique, sociologique, prétendre qu'une seul témoignage rend compte du cadre de vie d'une ville entière? (Et, je vous rassure je fais la même reproche aux journalistes n'écoutant QUE Madame Sardin.) A quand un reportage s’intéressant véritablement aux personnes vivant dans ces quartiers? Un reportage qui interrogerait, les personnes âgés, les jeunes filles, les travailleurs sociaux, les policiers, les profs, les jeunes hommes, les représentant des institutions religieuses, les différentes classes sociales et que sais-je encore…?

    Voilà pour la forme, il reste encore un certain nombre de petites choses un peu indélicates qu'on pourrait vous reprocher, mais elles restent compréhensibles sur un blog d'opinions.

    Sur le fond ensuite. Maintenant que dire finalement de Madame Sardin? A vous lire elle serait islamophobe et extrémiste, et si vous n'allez pas jusqu'à l'écrire vous même, vous sous-entendez fortement que ces agressions seraient des mensonges, des délires d'une femme mythomane agissant ainsi pour l’extrême droite.

    Encore une fois, le lecteur cartésien, le St Thomas qui règne en chacun de nous peut en ressortir mitigé… Une lecture du blog de Madame Sardin démontrerait en effet, un penchant pour l’extrême droit comme cette rencontre avec Madame LePen :
    http://le-bourget.over-blog.com/article-mon-impossible-pari-au-coeur-d-une-campagne-presidentielle-103516589.html

    Mais on doit se poser alors la question de la causalité, je pose donc:
    Madame Sardin était elle d’extrême droite avant ou après ses agressions? (Je vous rappelle au passage que Madame Sardin été indemnisé par la CIVI, reconnaissant de ce fait les agressions dont elle à été victime, sans compter les dégradations matérielles sur sa boutique dont elle prend des photographies montrant bien qu'elles sont réelles. Les 31 agressions ne sont peut-être pas toutes vraies certes mais combien le sont? Comment le savoir?) Par cette question, j'entend : Madame Sardin ment elle à des fins politiques depuis le début? Ou bien a t'elle vécues des agressions qui auraient été récupérées par des partis?

    Ensuite, nous vivons dans un pays libre, si quelqu'un veut faire parti du Front National c'est son droit (Même si personnellement et subjectivement cela m’exècre), du coup, cela ne justifie en rien les agressions dont elle est victime. Vous n'avez pas à vous faire agresser dans la rue ni pour vos convictions religieuses ni pour vos convictions politiques etc… De plus (je vais me faire l'avocat du diable) mais vous ne pouvez pas minimiser la douleur, la souffrance et la crédibilité de quelqu'un sous l'unique prétexte de ses convictions politiques.

    Pour ce qui est de son islamophobie je vais atteindre un point un peu plus délicat. En effet à lire Madame Sardin on trouve un certain nombre de remarques désobligeantes et tendant vers une certaine islamophobie. Ou devrais je dire, si je peux me permette ce barbarisme une certaine Islamisto-phobie. Je veux signifier par là, qu'on peut n'avoir aucun problème de manière générale avec les musulmans, les noirs, les chinois, les vieux, les jeunes, les homos les femme etc… mais qu'en revanche on peut avoir peur (le mot Phobie, ne veut pas dire Haine) des intégristes fous furieux qui constitue un pourcentage faible issue de ces population.

    La question qui se pose est la suivante : Si les agressions sont avérées -ce qui ne parait pas non plus invraisemblable, on le sait, la pauvreté, les difficultés d'intégrations entraînent des violences, ce n'est pas être islamophobe que de dire cela, le malheur ici est que les personnes rejetés moralement, politiquement et financièrement proviennent de l'immigration- peut on qualifié la peur, la phobie de cette dame de racisme ou de haine envers tous les musulmans? Peut on tenter de comprendre que ce n'est qu'un ras le bol qui se traduit en colère?

    Je vous laisse, comme vous le voyez j'ai beaucoup de question, en attente d'une réponse de votre part,

    Amicalement,
    Une lectrice.

    Répondre
  • Je suis hollandais pas par adhérence politique mais par nationalité; j’ai habité pendant des décennies parmi les mahométans sunni à Amsterdam, à La Haye et sur le Mindanao aux Philippines; Partout pareil expérience d’aggressions mutatis mutandis semblable à celle de MN Sardin; Je vs le concède: ça tient surtout du fait de mon homosexualité soitnon ostentatrice et de mon activisme protecteur des animaux que renforçe mon plaidoyer la science à l’appui pour l’étourdissement préalable à l’abattement rituel; j’ai du constater l’incompatibilité de la vie cotidienne d’une personne auto-réflexive avec celle d’une personne suivant les lois de comportement censées inaltérables; Vaut mieux d’éduquer les adeptes des (mono-)theismes et des idéologies fixées dans le domaine d’épisthémologie par example de par ‘God in the Age of Science’ par Prof Herman Philipse ou ‘Islam in the Modern World’ par Hassan Hanafi; sinon leur prétendue monopolie de la vérité les rendra par conséquence intolérants et aggressifs à nous autres créatures

    Répondre
  • Je viens de découvrir ce site «Poisson Rouge». C’est un poisson qui semble particulièrement venimeux tels le Puffer Fish ou la Murène.

    Je ne prends même pas la peine d’argumenter face aux propos haineux à l’encontre de Marie-Neige Sardin.
    Talleyrand à dit: «tout ce qui est excessif est insignifiant».
    Ayant appris ce qui lui était arrivé, j’ai tenu à connaître cette dame. Je l’ai rencontré plusieurs fois. Je suggère d’effectuer une telle démarche à tous ceux qui, sans la connaître, la considèrent comme folle, mythomane, affabulatrice et j’en passe…

    Elle est tellement affabulatrice, que la 32ème agression dont elle a été victime a valu à son agresseur 2 ans de prison ferme, pour tentative d’égorgement et arrêté grâce à son ADN. (procès du 21 novembre 2012 au tribunal de Bobigny).
    Nul doute que certains vont contester la fiabilité de ce relevé ADN… après tout, ils ne sont plus à ça près pour salir davantage cette femme courageuse qui a subie de nombreuses pressions et agressions dans le but de l’inciter à vendre son commerce, tellement bien situé, face à la gare du Bourget.

    Soit, elle fut condamnée il y a peu de temps (la seule fois), à une amende de 500€ pour injure raciste. Je ne saurais trop conseiller à ceux qui s’en sont réjouis, de se renseigner sur le genre de procédure qui a été menée, qui en dit long sur le laxisme légendaire du tribunal de Bobigny.
    Par ailleurs, j’invite également tous les sceptiques, à se promener dans le centre-ville du Bourget. La vue des commerces suffit à constater que s’opère, comme dans d’autres villes du 93 et ailleurs, un remplacement de la population. Mais chut, dire cela est raciste ! et tellement politiquement incorrect. Cette nouvelle population, toujours d’après certains, ne pose aucun problème. Là encore je les invite à se rendre aux audiences du tribunal de Bobigny; ne passer qu’une seule après-midi et suffisant; ils seront édifiés. Mais il est vrai que moi aussi, je dois être un grand affabulateur, ne parlant de choses que je ne connais pas et un raciste notoire, parlant de réalités qu’on ne devrait pas entendre… Il est vrai que la politique dominante aujourd’hui, est celle de l’autruche. Comme chantait Béart: «Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté»…

    Répondre
  • Vous trouvez islamophobe une vidéo présentant des Musulmans avec la musique de Benny Hill?

    Faut savoir raison garder un minimum, on aurait pu faire la même avec les pélerins de Lourdes sans déclencher de bronca.

    Répondre
  • Tout ça va finir en guerre civile, ne serait-ce qu’à cause des impôts qui ne servent plus qu’à payer une dette toujours plus grande, due en partie au financement social aberrant d’une population français et ce, toutes origines confondues, qui profite grassement de ce pays tout en servant d’alibi à des instances politiques totalement corrompues qui s’en mettent aussi plein la panse. Crache classe moyenne, crache, honnête citoyen!Ce pays est une ruine totale, un gouffre, gauche ou droite des voyous dans tous les coins.
    Ca va mal, très mal finir.

    Répondre
  • Tout d’abord bonjour.
    Je découvre avec intérêt ce site. Je dis bien intérêt et non plaisir, mais la beauté de notre nation résident dans la possibilité que chacun a de s’exprimer, je ne fustigerai donc pas vos idées ni vos opinions. Comme le disait Voltaire « je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis mais je défendrai à mort ton droit de le dire ». Le tout étant évidemment de ne pas calomnier (mais ce n’est pas le sujet de mon propos).
    Je voudrais juste faire un tour de vos arguments qui m’ont interpellé.
    Je ne suis pas pour l’utilisation haineuse du malheur des uns ou des autres. Mais regardons un peu la façon dont finalement vous trouvez des détails pour les ériger en point d’orgue.
    « ceci dit, à voir son activisme sur internet à défendre la réalité des propos du reportage de CBN, on est pas si étonné que ça » Je ne vois pas en quoi cela va à l’encontre avec le fait de défendre la liberté d’expression. Je n’ai pas vu le premier reportage, mais celui-ci était diffamatoire (je ne dis pas qu’il l’était , j’émet l’hypothèse) il semble normale qu’il puisse être censuré. La liberté d’expression oui, mais si c’est pour verser dans la calomnie, cela va à l’encontre du droit à la dignité dont chacun semble aujourd’hui plus connaitre le confort que les contraintes.
    Donc ton 2e reportage commence déjà avec une introduction qui introduit un propos qui est loin d’être objectif. Tu peux parler de reportage bidon si tu le souhaites, mais regardons un peu le contenu du tiens, nous sommes tout de même loin d’un reportage bien ficelé et probant. Ne cherches-tu pas à imposer Ta vision par ce fait ? Tu dis « qui tape sur celle qui se lève tôt et qui se couche tard » Tu parles de cette buraliste ?
    Tu fais des erreurs dès les premières images. Tu dis « nous n’avons pas trouvé ces islamistes » en parlant du Bourget. Je t’encourage à regarder à nouveau le reportage sur lequel tu craches car justement il ne parle pas uniquement du Bourget. Et d’ailleurs il ne parle pas que de la France. Il parle aussi de la présence des musulmans à Marseille et montre des images de Marseille. Le reportage parle du fait que cette dame soit l’une des seules blanches du quartier. Je t’invite à regarder ton propre reportage : il y donc un blanc (que tu interviews), une blanche à 04’08 et un marchand à 04’15, sinon, 04’04 une boucherie halal ; 04’15, une musulmane ; 04’35 plusieurs personnes traversent la rue… que des noirs ; 05’33 une voiture passe pleine de maghrébins. Note que je n’ai rien ni contre les noirs ni contre les maghrébin, mais plus contre ton argumentation. Là pour le coup tu donnes de la crédibilité au reportage de CBN en montrant une commune plus métissée que blanche.
    « canaliser une énergie qui part à la dérive. On ne sait jamais, une mauvaise fréquentation et puis hop c’est parti (3’49)». Comment ça ? Assurément il faut tout de même plus qu’une énergie mal canalisée et une mauvaise fréquentation pour que « ça parte », mais il semble que pour cet interlocuteur dont la crédibilité est incontestablement hors de toute remise en cause, ce soit suffisant.
    « quelqu’un au fin fond de la campagne peut aussi bien dériver qu’un jeune de banlieue ». Heureusement, non. Ces départements ruraux, qui sont les plus pauvres de France, où il n’y a pas d’association de break pour canaliser les énergies, ne connaissent pas la même délinquance. Tu disais : « Il faut noter en premier lieu un manque total de prudence ou d’objectivité » ?
    Bon après comparer la Courneuve avec le Bourget, oui en effet c’est plus light, mais l’ONDRP classe le Bourget parmi les villes les moins sures de France.
    « c’est pas les Etats-unis » sauf que rapportée à la population, la criminalité des USA est inférieure à celle de la France.
    06’38 : « Ah t’as vu il n’y a pas eu de bagarre ». oui tu auras toujours des gens qui font des amalgames (comme les USA où tout le monde se tire dessus, alors que non).
    Donc ton reportage porte au finale sur 1 mec qui fait du break et qui te livre son opinion. Rien d’objectif au final. Note aussi, que ce que fais ce mec est très bien donc respect pour lui. D’ailleurs, qui sait ce qui se passerait si lui et ses amis n’étaient pas là pour canaliser l’énergie de ces jeunes.

    « Sur la vingtaine d’agressions dont aurait été victime Madame Sardin, aucune n’a débouché sur des condamnations ». Tiens étonnement tu ne dis pas qu’il n’y a eu que des non lieux. Pas de condamnation ne veut pas dire « pas de crime ». Donc merci de bien vouloir prouver que les accusations ont toutes été suivies d’une enquête (car nos policiers n’ont pas toujours le temps de s’occuper de tout) et donc d’un acquittement. Je te précise tout de même que chaque année en France il y 75 000 agressions sexuelles (ONDRP), alors que seulement 65 000 crimes (tout crimes confondus) font l’objet d’une condamnation… ça nous laisse pas mal de crimes sans condamnation. Tu comprendras que ton argument est bancal.

    Concernant l’agression de cette affreuse dame : « il n’y a pas eu d’effraction », et oui elle tient un « tabac presse » donc les gens rentrent dans sa boutique, sinon elle fait faillite. Si tous les clients doivent rentrer par effraction, on n’est pas sorti de l’auberge. Pour le reste de tes remises en question sur cette affaire elles tiennent la route il faut l’avouer. Donc parle-nous des 19 autres agressions.

    « Autour d’elle, Le Bourget s’est vidé de ses commerces ». Voilà une affirmation lancée sans aucune recherche à l’appui , et il suffit de se balader au Bourget pour se rendre compte qu’il y a pléthore de commerces » Cette dame n’étant à priori pas le centre du monde, pas même du Bourget. « Aucune investigation sérieuse n’a été faite en ce qui concerne le Bourget » je te renvoie le compliment. Donc autour d’elle signifie que tu aurais peut-être du te balader dans son quartier. Mais je veux bien admettre que le journaliste a voulu volontairement noircir le tableau… un peu comme toi qui veut absolument prouver le contraire. Tu es allé là-bas avec une idée précise de ce que tu voulais montrer et tu as montré ce que tu voulais montrer… tu éclaircis le tableau, la même erreur au finale que celle que le journaliste a commis et qui te fait réagir.
    « Ses liens avec l’extrême droite ».
    Là nous arrivons au point de Goddwin. Tu lances ce pavé dans la mare de façon assurée comme si d’emblée le fait d’être sympathisant de l’extrême droite voire même d’avoir des liens pouvait d’emblée la disqualifier de la compétition morale. Elle n’a pas le droit de parle, elle a des liens avec l’extrême droite. Que dire de ceux qui ont des liens avec l’extrême gauche ???

    De plus ces liens dont tu parles, sont-ils réellement des liens ?
    « Sur le net, les tout premiers (à me soutenir ndlr) furent Riposte Laïque, Fdesouche, Agoravox, Novopress, Médiasfrancelibre et enfin Jean Robin (…). Ils sont tous importants à mes yeux et chers à mon cœur. » Aveu incroyable de sa part, ». Non absolument pas. Elle déclare que les premiers à l’avoir soutenue sont ces groupes et que du coup ça les rend important à ses yeux.
    Si demain Fdesouche « soutien » une action de … la croix rouge. Et que la croix rouge dit merci, ça ne fera pas de la croix rouge un sympathisant de Fdesouche… Tu établies des liens là où il n’y en a pas. Peut être cette dame a-t-elle des liens avec l’extrême droite , (ce qui est, je te le rappelle, autorisé par la liberté d’opinion , même si ce n’est pas conforme à ta vision des choses) mais ce n’est pas comme ça que tu le prouveras.
    Donc la dame expose son problème, elle est soutenue par des groupes identitaires, qui s’émeuvent de son sort (pour ne pas dire « récupèrent » le sujet) mais toi tu attaques la dame pour cette récupération. Elle fait le jeu du FN probablement. Mais chaque « immigré » qui commet un crime fait aussi le jeu du FN, ils feront donc l’objet d’une même récupération… j’attends que tu établisses le lien avec l’extrême droite.

    Donc là tu montres juste que des mecs d’extrême droite la soutiennent et qu’elle est heureuse d’être soutenue…

    Avoir un blog et exprimer ces idées est une chose, se prendre pour un investigateur en est une autre. Encore faut-il en avoir les moyens.

    Cordialement.

    Répondre
  • Cette affaire me paraît extrèmement grave.Ce que je veux dire rejoint ce qui a été dit précédemment sur le blog.Cette dame, Marie-Neige Sardin, exerce un métier, libraire, en voie de disparition dans notre pays.A l’évidence ce dont a été victime cette libraire relève de la barbarie pure et simple et reste passible de lourdes peines en Cour d’assises.Si l’on s’intéresse de plus près à cette affaire on apprend que les présumés coupables sont connus de beaucoup,y compris des services de police,mais bénéficient d’une impunité qui ne peut que nous inquiéter.On peut se demander si cette dame n’est pas victime d’une opinion publique qui ne lui est pas favorable car hostile par principe à tous ceux et toutes celles qui nourriraient des préjugés contre l’islam.Mais la justice n’est pas l’opinion contrairement à ce qu’affirme M.le député Christian Vanneste.D’autre part y-a-t-il encore dans ce pays un Etat de droit digne de ce nom pour protéger les citoyens,la société et punir les délinquants et les criminels ?C’est effarant.Je suis hostile aux thèses,aux opinions défendues par les mouvements qui ont pris la défense de la libraire parce que je ne pense pas,pour ma part,que l’islam soit une religion « mauvaise ».Il n’y a pas de religion « intrinsèquement mauvaise ».Le problème est ailleurs dans cette affaire : comment peut-on accepter qu’une personne puisse être victime de persécutions,c’est le seul terme adéquat,en raison de sa profession et de ses opinions ?La célèbre phrase de Voltaire doit ici être citée au risque de devoir donner raison,par la force des choses,à une frange de l’opinion qui n’est plus disposée à faire tant de concessions au politiquement correct.Cette affaire me paraît révoltante comme le (relatif)silence qui l’entoure.Quant à l’action des pouvoirs publics elle est assez claire :garantir l’impunité aux voyous pour éviter de faire des vagues et de remettre en cause les manquements graves de certains responsables.Toute injustice est révoltante.

    Répondre
  • votre site c est de la daube,des conneries vivement qu il soit interdit

    Répondre
  • sales gauchistes

    Répondre
  • Y en a qui sont repérables, tels que des acteurs de « poiSon rouge point info », et qui font la sentir passer sous peu car 2016 sera une excellente année pour immoler les pourritures mentales suintant la fange!

    Répondre
  • Bonjour Poisson-Rouge,
    A la couleur affichée, je pense qu’on peut se comprendre, me sentant moi-même de gauche, bien que les couleurs affichées j’en aie rien à foutre. Le drapeau CGT aperçu sur votre site, oui bien sûr (pff franchement, j’ai du respect pour le symbôle, mais dans la réalité, il y aurait quasiment un roman à raconter, rien que sur ce que j’ai vu là-dessus…), moi aussi, ouvrier, j’ai fait grève, de la lutte sociale (entendons nous bien : pas 1 jour pour compléter un pont, mais un mois entier, je veux le dire, non pas en tant qu’argument d’autorité, mais pour éviter toute accusation future d’être un « socio-traître », « entriste » du capital ou quoi que ce soit, je connais parfaitement les méandres intellectuels de mon camp, la gauche, il faut montrer patte blanche, voilà, c’est ce que je viens de faire. Je le répète : 1 mois de grève, de bataille contre le patronat, 1 mois à 0 euros, d’accord, on s’est compris ? Je suis pas déconnecté de la réalité.).
    D’après votre article, puisque Marie-Neige Sardin serait d’extrême-droite, toutes les exactions auxquelles elle a à faire face seraient justifiées. N’ayant trouvé des interlocuteurs qu’auprès de Riposte Laïque et consorts, sa présence sur Terre serait blâmable. Puis elle serait ‘affabulatrice’. Pourquoi pas ? La preuve, les décisions de justice. Elle a même été condamnée. Par exemple, pour avoir, à trois heures du matin demandé à des voisins d’arrêter de « faire la bamboula ». Oups, je crois que j’aurais pu être condamné à de multiples reprises par la police de la pensée, en effet, ici dans le sud-ouest, il était courant de dire, entre Gascons, « on va faire la bamboula ». Bref, j’aurais pu être condamné chaque week-end pour avoir utilisé ce terme. Mais je sais, les Gascons sont des sous-hommes qu’il faudrait rééduquer.
    Vous utilisez du matériel vidéo en guise de preuve. Ce garçon, éducateur, je le trouve tout à fait sympathique. Vous vous en servez pour décrédibiliser Marie-Neige Sardin, soit, mais reconnaissez qu’il ne s’agit pas du tout de la même situation, ne serait-ce que parce qu’elle est une femme, et lui un homme. Bè ouais, dommage, ça change beaucoup, l’insécurité n’est pas la même. Que dirait poissonne-rouge ?
    Ensuite, le « florilège » issu de son site, censé illustrer l’idéologie abominable de Marie-Neige Sardin. J’étais porté à vous croire, il y avait ce plug-in Flash à activer, ça me lassait, je me disais, à quoi bon, je les crois, c’est une facho point barre, elle est raciste, souhaite la mort des mécréants, etc. Et puis non, j’ai activé Flash, visionné la vidéo. Qu’y voit-on ? Scènes de la vie quotidienne en France avec une musique joyeuse qu’on peut interpréter certes comme moqueuse. Mais en quoi cette ironie est-elle coupable ? De montrer l’omniprésence du voile ? Euhhh…
    J’ai noté aussi votre usage du terme « islamophobie ». Je ne sais ce que vous entendez par là.
    Avez vous lu le Coran (de préférence dans l’ordre chronologique) ?
    Avez vous lu la Sîra ?
    Avez vous lu les hadiths ?
    Je veux dire, avez vous réellement pris connaissance de la culture revendiquée au sein de l’islam ? Si admirée par Hitler ? Oseriez-vous vous mobiliser contre la « Naziphobie ? » Oseriez-vous vous revendiquer de la « Naziphilie » ? Vous êtes vous intéressés à l’histoire des Caliphes ?
    Posez-vous des questions, c’est tout ce que je vous demande.
    Je constate régulièrement avec consternation que l’antifa est naziphile, pourvu que le nazi en question soit à ses yeux un « sous-homme » exotique, cultivant à ses yeux des idées « sous-développées » donc soi-disant facilement manipulable.
    Ouvrez les yeux.

    Répondre
  • Anti-fa = Méta-nazi
    Formule caricaturale que je viens de formuler suite à mon post antérieur. Je conçois que cette formule puisse vous blesser, et ce n’est pas mon but de blesser qui que ce soit, mais à un moment, il faut dire certaines choses, à savoir que le fasch-islamisme est une réalité (allez fouiller dans le Coran, la biographie du ‘Bel exemple’, etc., sérieux, c’est essentiel). Toute cette piété, soi-disant d’extrême gauche, n’est qu’un nazisme exotique auquel vous vous soumettez sous prétexte précisément d’exotisme. Vous voyez d’un bon oeil les exactions contre les femmes et contre les alter-pensants, vous êtes des méta-nazis qui vous croyez bien-pensants. Continuez à bien-penser et à approuver les Caliphes, mais moi je sais que vous serez plus proches de Hitler que de l’humanité que j’ai choisie.

    Répondre
  • Excellent way of explaining, and pleasant paragraph to obtain facts regarding my presentation subject, which i am going to deliver in institution of higher education.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>